Alerte aux chenilles processionnaires

Nous notons depuis quelques temps l’apparition de nids dans les pins de la région.

Ce sont des nids de chenilles processionnaires, qui les abritent durant l’hiver. Aux premières douceurs printanières, elles descendent des arbres pour aller s’enterrer en terre et y terminer leur transformation en papillon.

Ces chenilles sont particulièrement urticantes et peuvent être dangereuses pour nous-même, comme pour nos animaux, que ce soit en cas de contact, d’ingestion, ou d’inhalation. Nous vous conseillons donc de vérifier vos pins, et, le cas échéant, de lutter contre le parasite.

Pour cela, plusieurs méthodes:

  • La plus efficace, est de couper directement la/les branche/s atteintes et de les brûler. Notez que la fumée que dégage le nid en brûlant est également très irritante! Veillez donc à porter une combinaison, des gants, et des lunettes; et à ne pas vous positionner face au vent, afin d’écarter au maximum le risque de réaction allergique. Face au danger du travail en hauteur, sachez que certains élagueurs ou paysagistes sont qualifiés pour intervenir sur ce type de situation.
  • Le piégeage est une bonne alternative, mais elle doit être mise en place avant les processions, donc par temps froid! Le piège n’est autre qu’une collerette fixée autour du tronc, afin de capturer les chenilles lors de leur descente.
  • Si les beaux jours sont avancés, il y a de fortes chances pour que les nids soient vides, et que les chenilles soient déjà sous terre. La méthode la plus adaptée est alors la capture des papillons par phéromones. Elle empêche l’accouplement et donc le nombre des futures chenilles.
Retour haut de page