Les cartes d’identité vont changer de format

Après les permis de conduire, c’est au tour des cartes d’identité de faire leur révolution numérique. A compter du 31 mai 2021, les cartes d’identité au format A7, telles que nous les connaissons aujourd’hui, seront remplacées par des cartes au format carte bancaire dans l’Union Européenne.

Une puce sans contact y sera également intégrée. L’objectif est d’harmoniser le format des cartes nationales d’identité au sein de l’Union Européenne, et renforcer la sécurité en luttant contre l’usurpation d’identité et la fraude, et permettre aux usagers d’effectuer des démarches en ligne.

Cette nouvelle génération de carte d’identité devra également inclure une photographie et deux empreintes digitales du titulaire de la carte, stockées à un format numérique, sur une puce sans contact.

Tout ce qu’il faut savoir sur la nouvelle carte nationale d’identité

La protection de l’identité et des droits qui lui sont attachés est une mission essentielle du ministère de l’Intérieur.

Depuis trois ans, la France a entrepris la modernisation de la carte nationale d’identité dont l’actuel format date de 1995.

Sécurisée, pratique et moderne

Déployée progressivement depuis le mardi 16 mars 2021, la nouvelle carte est plus sécurisée, plus pratique et voit son stylisme modernisé.

Les pouvoirs publics entendent ainsi agir toujours plus efficacement contre le phénomène de la fraude à l’identité (faux titres, usurpation).

Quand et comment se procurer la nouvelle carte nationale d’identité

interieur.gouv.fr

Un format européen

Cette volonté de modernisation s’inscrit dans un cadre européen : l’ensemble des États membres de l’Union européenne se sont engagés à mettre en circulation un nouveau format de cartes d’identité au plus tard le 2 août 2021.

De plus, ce nouveau format est harmonisé avec celui des autres pays de l’Union européenne. La nouvelle carte facilitera donc le passage aux frontières et contribuera à renforcer notre identité commune européenne.

De nouveaux attributs

Les caractéristiques de la nouvelle carte nationale d’identité :

  • la taille d’une carte bancaire ;
  • des matériaux solides pour un usage de 10 ans sans atteinte de lisibilité ;
  • la possibilité d’indiquer deux adresses au verso pour les enfants en résidence alternée chez leurs parents ;
  • un titre inclusif avec des éléments en relief pour les personnes mal voyantes ;
  • de nombreuses innovations et des sécurités robustes.

« Nous lançons aujourd’hui la nouvelle carte nationale d’identité : un titre d’identité moderne, pratique et sécurisé pour 100 % des Françaises et des Français ! C’est le rôle de l’État que de leur offrir cette protection et de s’adapter à leurs usages. Un nouvel objet, bien plus pratique, bien plus sûr, bien plus protecteur de nos droits, va prendre place dans notre quotidien. »

Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l’Intérieur en charge de la Citoyenneté  

Une puce sécurisée

La puce présente dans la nouvelle carte (semblable à celle des cartes bancaires) contient :

  • les données d’état civil du titulaire du titre : nom de famille, prénoms, date et lieu de naissance, sexe, taille, nationalité, nom d’usage ;
  • le domicile ou la résidence ;
  • la date de délivrance et la date de fin de validité du document ;
  • le numéro de la carte ;
  • l’image numérisée de la photographie ;
  • l’image numérisée des empreintes digitales de deux doigts.

Ce composant électronique ne permet aucune géolocalisation, et ses usages ne sont pas traçables par l’État.

Les réponses à vos questions sur la nouvelle carte nationale d’identité

interieur.gouv.fr

Retour haut de page