Environnement

& cadre de vie

Informations sur la gestion de la ressource en eau sur le département

La Direction Départementale des Territoires des Yvelines vous informe :

« La levée des restrictions des usages de l’eau est intervenue par défaut le 1er janvier 2024, conformément à l’article 7 de l’arrêté préfectoral n°78-2023-11-23-00002 du 23 novembre précisant que la fin des restrictions est au plus tard le 31 décembre 2023, ainsi, à l’heure actuelle aucune restriction ne s’applique sur le département. Par ailleurs, la plateforme VigiEau (https://vigieau.gouv.fr/) est renseignée à chaque prise d’arrêté de restrictions, ainsi, nous vous confirmons sa véracité.

Suite au dernier comité de ressource en eau ayant eu lieu le 18 janvier dernier, le projet du nouvel arrêté préfectoral cadre de gestion de la ressource en eau est soumis à consultation du public du 19 février au 10 mars 2024. Vous pouvez retrouver le projet d’arrêté ainsi que toutes les informations nécessaires à l’adresse suivante : https://www.yvelines.gouv.fr/Publications/Consultation-du-public/Consultation-du-public-projet-d-arrete-cadre-secheresse-dans-le-departement-des-Yvelines. »

L’ARS vous informe sur les oeufs de poules domestiques contaminés par les Polluants Organiques Persistants

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a lancé en février 2023 une enquête environnementale visant à évaluer la contamination des œufs de poule par des Polluants Organiques Persistants (POP) en milieu urbain en Ile-de-France. Cette étude fait suite à un rapport de l’ONG Toxicowatch en 2022 qui a révélé une contamination des œufs de poules domestiques à proximité de l’incinérateur d’Ivry-sur-Seine.

Les premiers résultats de cette étude régionale, début avril, ont mis en évidence une contamination généralisée des échantillons de sols et d’œufs issus de poulaillers urbains par les dioxines, les furanes et les polychlorobiphényles (PCB). Cette contamination s’étend à l’ensemble de l’environnement urbain, et non seulement aux abords des incinérateurs. Des analyses complémentaires ont montré une contamination des sols et des œufs par une 4ème famille de POP : les per- et polyfluoroalkylées (PFAS).

Ainsi, les résultats définitifs de l’étude confirment d’une manière incontestable une contamination des œufs de poules élevées dans des conditions domestiques dans les environnements urbains de l’agglomération parisienne par les quatre familles de POP. Les consommateurs réguliers des œufs autoproduits (plusieurs fois par semaine, pendant plusieurs années) sont soumis à une surexposition par rapport à la population générale et donc à un risque accru de développer des effets pour leur santé.

En raison des effets à long terme d’une exposition aux POP et en raison notamment de leur potentiel effet perturbateur endocrinien pouvant initier des maladies chroniques et agir sur le développement des fonctions reproductives et immunitaires, les enfants représentent la population la plus sensible, y compris au cours de leur développement fœtal.

En conséquence, l’Agence régionale de santé Île-de-France recommande aux Franciliennes et Franciliens d’éviter la consommation d’œufs de poule issus d’élevages domestiques situés uniquement dans les communes de l’unité urbaine de Paris (soit les 410 communes constituant l’agglomération parisienne selon la définition de l’INSEE). La consommation d’œufs autoproduits moins d’une fois par semaine reste néanmoins envisageable, mais particulièrement non recommandée pour les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Les arrondissements de Paris, les communes des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne et la liste des communes des départements de grande couronne ci-dessous sont concernées par cette recommandation.

Les œufs du commerce, soumis au respect de seuils réglementaires européens, faisant l’objet de contrôles réguliers par les services vétérinaires, ne sont pas concernés par cette recommandation.

Sécheresse – Situation de vigilance pour la zone Sud-Est

Les informations concernant la gestion des périodes de sécheresse dans le département sont consultables sur le site internet des services de l’État dans les Yvelines, à l’adresse suivante : https://www.yvelines.gouv.fr/Actions-de-l-Etat/Environnement-et-prevention-des-risques/Environnement/Eau/Secheresse

La plateforme VigiEau (https://vigieau.gouv.fr/) permet de connaître les restrictions d’usages de l’eau appliquées sur un territoire en indiquant une adresse postale ou en se géolocalisant.

Informations de l’association DRAPO, Défense Riverains Aéroport Paris-Orly

Ce communiqué a été diffusé auprès des agences de presse et l’information a été reprise ces derniers jours dans différents médias. Vous pouvez notamment retrouver les interventions du M. Gérard BOUTHIER, président de DRAPO ainsi que M. Luc OFFENSTEIN & Didier SERRE, vice-présidents sur notre chaîne YouTube
( https://www.youtube.com/channel/UC03JqXrMT2XMZNMkpoKcfLg )


Face à la hausse des prix de l’énergie, l’Etat aide les entreprises

L’Etat accompagne les entreprises face à la hausse des prix de l’énergie

Les emballages dans les bacs de tri à compter du 1er janvier 2023

A compter du 1er janvier 2023 tous les emballages seront à déposer dans le bac de tri.

L’objectif est de simplifier le geste de tri en l’élargissant à tous les emballages et à associer la couleur jaune au tri sur tout le territoire.

Jusqu’à présent, il fallait uniquement déposer les bouteilles et flacons en plastique dans le bac de tri aux côtés des emballages en métal et en carton. A partir de 2023, plus de question à se poser, si c’est un emballage il va au tri ! Ainsi les emballages suivants seront acceptés : pots de yaourts, barquettes de beurre, polystyrène, sacs et films plastiques, pots de crème…

L’ONF sur Facebook

Le massif domanial de Rambouillet, le plus grand des Yvelines dont la partie domaniale fait 14 000 hectares et le 2e plus grand de la région Ile-de-France après le massif de Fontainebleau, est issu d’une histoire riche et accueille de nombreux visiteurs dans des paysages variés.

Les usagers, de plus en plus nombreux et curieux, s’émerveillent, profitent de ces espaces verts mais aussi s’interrogent sur la faune, la flore ou encore les actions des forestiers dans la forêt. C’est pourquoi l’agence territoriale ONF, à l’initiative de l’équipe de terrain du massif de Rambouillet, a lancé récemment un groupe Facebook dédié à la forêt, animé par les forestiers.

Dans ce groupe, les forestiers de l’ONF qui gèrent la partie domaniale de la forêt de Rambouillet partageront au fil des saisons leurs activités, sur la manière dont est gérée la forêt, quelle faune et quelle flore elle abrite ou encore des histoires sur ce massif.

Ce groupe est également proposé comme un espace de partage pour tous les amoureux de la forêt de Rambouillet. Les usagers sont ainsi invités à partager leurs plus belles photos, des informations ou encore des événements sur la forêt !

Pour rejoindre le groupe, c’est par ici : https://www.facebook.com/groups/1134405247427801

Retour en haut