Accueil

Information en page d’accueil

Arnaque aux numéros surtaxés : la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes vous met en garde contre ces abus

Un SMS promettant un gain ? Un clic sur Internet pour contacter une administration ou un professionnel ? Attention, il s’agit peut-être d’arnaques ou de pièges aux numéros surtaxés et Internet+, dont le coût sera prélevé directement sur la facture de téléphone. Parallèlement à son action d’enquête et de contrôle, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) lance une campagne mise en garde des consommateurs contre ces abus.

Toutes les informations sur : https://www.economie.gouv.fr/dgccrf/numeros-surtaxes-ne-tombez-pas-dans-piege

Arnaque aux numéros surtaxés : la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes vous met en garde contre ces abus Lire la suite »

Informations transports : changement d’horaires sur la ligne 39-30C à compter du 26 février 2024

À compter du lundi 26 février, les horaires de la course au départ de 6h55 de la Mairie de Saint-Arnoult-en-Yvelines (ligne 39-30C) seront amenés à changer afin de permettre au car d’arriver à l’heure suite à de nombreux retards signalés.

Le départ de cette course se fera donc à 6h45.

Le reste des horaires de la ligne se fera donc également en avance, moyennant 10 minutes. 

Les horaires seront mis à jour sur le site Ile-de-France Mobilités durant les vacances scolaires et l’affichage aux arrêts sera également réalisé pour la rentrée.

Informations transports : changement d’horaires sur la ligne 39-30C à compter du 26 février 2024 Lire la suite »

Visite de l’entreprise le COSTIC au domaine Saint-Paul à Saint-Rémy-lès-Chevreuse le jeudi 14 mars 2024

L’Office du Patrimoine de Saint-Rémy-lès-Chevreuse vous propose de découvrir lors d’une visite commentée et guidée l’entreprise le COSTIC au domaine Saint Paul à Saint-Rémy-lès-Chevreuse le jeudi 14 mars 2024 à 16h.

Les inscriptions se déroulent à l’Office qui est ouvert le mercredi, le samedi et le dimanche de 9h à 12h30 puis de 13h30 à 16h.

Visite de l’entreprise le COSTIC au domaine Saint-Paul à Saint-Rémy-lès-Chevreuse le jeudi 14 mars 2024 Lire la suite »

Visite du Musée Grataloup

La prochaine exposition « CORPS VIVANT » ouvrira ses portes le 30 mars prochain jusqu’au 10 novembre 2024. Cette cette exposition a été labélisée « Olympiade Culturelle » par le comité en charge des JO, Paris 2024

Il s’agit d’une exposition très importante qui rassemble deux magnifiques artistes : GRATALOUP autour d’œuvres majeures représentant le corps & une grande artiste sculpteur Antoinette ROZAN qui posera ses œuvres dans la partie jardin du musée.

Visualiser les bandes annonces de cette exposition sur le site du Musée : https://www.museegrataloup.fr/saison-ete-2024

Visite du Musée Grataloup Lire la suite »

Comment consulter dans les Yvelines ?

Les services d’urgence et les SAMU d’Île-de-France font face à un surcroît d’activité en cette fin d’année dû à une circulation active des virus hivernaux.

Ces tensions sont particulièrement importantes dans les Yvelines. Il est donc, plus que jamais important, de ne pas surcharger le 15 et les services d’urgences, aussi, vous trouverez ci-dessous une communication sur les différentes possibilités de consulter un médecin généraliste.

Comment consulter dans les Yvelines ? Lire la suite »

Information du Sictom : les biodéchets, un nouveau défi pour 2024 !

À partir du 1er janvier 2024, tous les ménages devront disposer d’une solution de tri à la source de leurs biodéchets.

Qu’est-ce qu’un biodéchet ?

Un biodéchet est un déchet biodégradable de jardin ou de cuisine, comme les épluchures de fruits et légumes, le marc de café, les restes de repas, les feuilles mortes, les brindilles…

Comment réaliser le tri à la source des biodéchets ?

Le tri à la source peut s’articuler autour de plusieurs solutions :

  • La gestion de proximité (compostage individuel ou partagé)
  • La collecte séparée (en porte à porte ou en point d’apport volontaire).

Afin de trouver la meilleure solution de tri à la source des biodéchets, le SICTOM de la Région de Rambouillet a missionné un bureau d’étude.

Cette étude a démontré que vos biodéchets représentent 33% des ordures ménagères et que notre territoire très rural, ne dispose pas de solution de traitement à une distance raisonnable.

Quelle solution de tri à la source le SICTOM a-t-il retenu ?

Le SICTOM de la Région de Rambouillet souhaite développer en priorité la gestion de proximité par le biais du compostage individuel et collectif. Cela permet d’une part d’éviter un surcoût financier et une empreinte carbone supplémentaire, et d’autres part de maintenir la fertilité des sols.

Ensemble, compostons !

  • En habitat individuel :

Pour les habitations individuelles avec jardin, le SICTOM distribue gratuitement des composteurs.

Vous pouvez en faire la demande via notre site internet  www.sictomregionrambouillet.com. Les délais sont actuellement un peu plus longs en raison des fortes demandes nationales. Nos services mettent tout en œuvre pour réduire ces délais.

  • En habitat collectif :

Pour les résidences collectives, il sera donc proposé d’étudier la possibilité d’implanter des composteurs partagés.

Chaque projet nécessitera d’établir un partenariat avec la commune et le bailleur ou syndic.

 5 projets seront sélectionnés pour l’année 2024.

Le SICTOM vous accompagne !

Le SICTOM proposera au printemps des ateliers compostage qui répondront à toutes vos questions : comment réussir son compost, les principes fondamentaux du compostage, le tri des biodéchets… Les dates et les modalités d’inscription vous seront communiquées ultérieurement via notre site internet et notre page Facebook.

Information du Sictom : les biodéchets, un nouveau défi pour 2024 ! Lire la suite »

L’ARS vous informe sur les oeufs de poules domestiques contaminés par les Polluants Organiques Persistants

L’Agence Régionale de Santé (ARS) a lancé en février 2023 une enquête environnementale visant à évaluer la contamination des œufs de poule par des Polluants Organiques Persistants (POP) en milieu urbain en Ile-de-France. Cette étude fait suite à un rapport de l’ONG Toxicowatch en 2022 qui a révélé une contamination des œufs de poules domestiques à proximité de l’incinérateur d’Ivry-sur-Seine.

Les premiers résultats de cette étude régionale, début avril, ont mis en évidence une contamination généralisée des échantillons de sols et d’œufs issus de poulaillers urbains par les dioxines, les furanes et les polychlorobiphényles (PCB). Cette contamination s’étend à l’ensemble de l’environnement urbain, et non seulement aux abords des incinérateurs. Des analyses complémentaires ont montré une contamination des sols et des œufs par une 4ème famille de POP : les per- et polyfluoroalkylées (PFAS).

Ainsi, les résultats définitifs de l’étude confirment d’une manière incontestable une contamination des œufs de poules élevées dans des conditions domestiques dans les environnements urbains de l’agglomération parisienne par les quatre familles de POP. Les consommateurs réguliers des œufs autoproduits (plusieurs fois par semaine, pendant plusieurs années) sont soumis à une surexposition par rapport à la population générale et donc à un risque accru de développer des effets pour leur santé.

En raison des effets à long terme d’une exposition aux POP et en raison notamment de leur potentiel effet perturbateur endocrinien pouvant initier des maladies chroniques et agir sur le développement des fonctions reproductives et immunitaires, les enfants représentent la population la plus sensible, y compris au cours de leur développement fœtal.

En conséquence, l’Agence régionale de santé Île-de-France recommande aux Franciliennes et Franciliens d’éviter la consommation d’œufs de poule issus d’élevages domestiques situés uniquement dans les communes de l’unité urbaine de Paris (soit les 410 communes constituant l’agglomération parisienne selon la définition de l’INSEE). La consommation d’œufs autoproduits moins d’une fois par semaine reste néanmoins envisageable, mais particulièrement non recommandée pour les enfants, les femmes enceintes et les femmes allaitantes.

Les arrondissements de Paris, les communes des Hauts-de-Seine, de Seine-Saint-Denis et du Val-de-Marne et la liste des communes des départements de grande couronne ci-dessous sont concernées par cette recommandation.

Les œufs du commerce, soumis au respect de seuils réglementaires européens, faisant l’objet de contrôles réguliers par les services vétérinaires, ne sont pas concernés par cette recommandation.

L’ARS vous informe sur les oeufs de poules domestiques contaminés par les Polluants Organiques Persistants Lire la suite »

Retour en haut